Bonjour et bienvenue sur Piluke.com

Actualités du monde littéraire

Publié le dimanche 03 février 2013 par L'éQUIPE PILUKE.COM

Tablettes contre liseuses : La guerre aura-t-elle lieu ?

A noël, moi j’ai eu une liseuse ! Avec sa technologie si particulière, l’encre numérique, qui rend la lecture sur écran aussi confortable que la lecture sur papier. Problème, avec une liseuse, on lit et… on lit ! C’est tout. Or avec une tablette aussi, il est possible de lire. Sauf qu’on peut aussi regarder des films, surfer sur internet, jouer, communiquer et faire bien d’autres choses encore. Nombre d’analyses d’experts s’évertuent à opposer les deux. Question : cette comparaison est-elle véritablement pertinente ?


 

Aux Etats-Unis, traditionnellement en avance sur la France, les liseuses se vendent comme des petits pains. En 2011, on en comptait même un tout petit peu plus que des tablettes. Cerise sur le gâteau, les femmes en achetaient davantage que les hommes, preuve que l’objet était définitivement sorti de la catégorie « nouveautés technologiques » dont les hommes sont plus friands.

 

Avantage tablette

 

Mais la tendance vient de se modifier assez radicalement. Selon le Pew Institute, toujours aux USA, si les deux objets ont énormément progressé en 2012, à présent la tablette l‘emporte cependant sur la liseuse : 25% de taux d'équipement à la fin de l’année contre 19% pour les liseuses.

 

En France la question ne se pas pose en ces termes. Parce que la tablette a tout de suite trouvé son public  alors que les lecteurs (et les éditeurs) ont été plus réticents à l’implantation du livre numérique et par conséquent de la liseuse. Un peu plus de 300 000 liseuses ont été vendues en France, dix fois moins que les tablettes. A l’évidence, pour les français, les deux produits ne jouent pas dans la même catégorie…

 

D’ailleurs s’il faut tirer une leçon des choix stratégiques d’Amazon (leader en France de la vente de liseuses), l’affaire est entendue. Avec le lancement de la Kindle Fire, le géant américain se lance dans la distribution de tablettes et délaisse la liseuse. Alors, fini les liseuses ?

 

 

 

Sur Piluke.com les lecteurs lisent gratuitement
les romans de nouveaux auteurs pour leur permettre d'être édités.

Je suis auteur Je suis lecteur

Et si la liseuse résistait ?

 

Oui, nous répond iSuppli. Sans la moindre hésitation. Etudes à l’appui, l’organisme affirme que 2011 a été l’année faste de la liseuse. La baisse des ventes va dorénavant se confirmer d’année en année… Même si le site e marketer remet en question cette tendance de fond. En observant simplement que le nombre de foyers équipés de liseuses aux Etats-Unis continue d’augmenter, certes moins vite que pour les tablettes.

 

Au bilan si la liseuse n’est pas encore condamnée à disparaître, il semblerait qu’elle doive se contenter de la portion congrue. Faut-il vraiment s’en étonner ? Le poids de la liseuse est aussi le reflet du poids du livre par rapport aux films, à la musique ou aux jeux sur ordinateur. Si l’on pouvait extraire des utilisateurs de tablettes ceux qui s’en servent aussi pour lire, quel résultat obtiendrions-nous ?

 

Première indication, les utilisateurs de liseuses achètent deux fois plus de livres numériques que les utilisateurs de tablettes. Un doute nous vient alors à l’esprit. Et si la liseuse était réellement prise pour ce qu’elle veut être ? Un objet le plus proche possible du livre papier, avec un confort de lecture inégalé (grâce à l’encre numérique), un format « poche », une légèreté incomparable, une prise en main immédiate et une maniabilité permettant un usage « tout terrain ». D’ailleurs il est intéressant de constater à quel point les gros lecteurs se sont emparés de cet objet ou encore de noter que la liseuse séduit facilement et rapidement des populations de tous âges.


La liseuse disparaîtra sans doute un jour au profit de la tablette. D’ailleurs il se dit que les tablettes devraient bientôt être capables de rivaliser avec les liseuses en termes de confort de lecture en intégrant la technologie encre numérique. Une convergence qui pourrait mettre à mal la position de niche des liseuses. A condition que les prix soient comparables bien sûr. La liseuse disparaîtra avec certitude. Mais ce n’est sans doute pas pour demain...


L'équipe Piluke.com

shana

Le 03-02-2013 - Je possède les 2. J'adore ma liseuse, pour moi c'est un livre sous une autre forme. J'aime me promener avec dans mon sac une bibliothèque entière. Jamais je n'aurais l'idée de lire sur ma tablette ...

Piluke.com permet à des écrivains non édités de soumettre leur manuscrit à l'avis de lecteurs sincères et passionnés. Les lecteurs téléchargent le roman, évaluent les livres qu'ils ont lus et Piluke.com propose une analyse détaillée aux auteurs. Pour ceux qui obtiennent le plus de succès, Piluke.com propose de les aider à se faire éditer.